ANATOMIE

Une articulation est un relais entre deux os pouvant bouger réciproquement.
Le genou est le relais entre la cuisse et la jambe.
Il permet les mouvements de flexion et d’extension ainsi que des mouvements de rotation.
Le genou est donc une articulation qui doit donc être à la fois stable (fonction exploitée par les surfaces articulaires, par le ligament et le ménisque), et mobile pour permettre différents mouvements.
Pour répondre à cette « double fonction » le genou est soumis à de très fortes contraintes qui, hélas, provoquent très souvent des lésions soit ligamentaires, soit cartilagineuses. Le genou est donc exposé à des processus dégénératifs très importants, le plus important étant l’arthrose.
L’articulation du genou est constituée par :
– Trois os : la partie basse du fémur (condyle fémoral), la partie haute du tibia (plateau tibial) et la rotule. Les surfaces des os étant recouvertes de cartilages qui permet les mouvements réciproque des os sans abîmer l’os même.
– Trois articulations : fémorale tibiale médiale, fémorale tibiale latérale et fémorale rotulienne.
– Les ménisques : ils sont situés entre fémur et tibia du genou. On decrit le ménisque interne en dedans et vers l’extérieur le ménisque externe. Ce sont de petits tampons en forme de croissant qui améliorent le contact entre le cartilage du fémur et celui du tibia et ils jouent le rôle d’amortisseurs.
– La membrane synoviale.
– Le liquide synovial.

anatomie du genou

Enfin, toute l’articulation est contenue par une capsule assez importante, car c’est à la fois une barrière qui protège le genou. C’est aussi un stabilisateur passif.
La capsule présente des épaississements : les ligaments.
Les plus importants sont le ligament collatéral médial, les ligaments fémoro-patellaires médial et latéral, le point d’angle postéro-externe (PAPE) et interne (PAPI), les ligaments croisés (antérieur et postérieur) et le ligament collatéral externe.
L’appareil extenseur est le « moteur » du genou. Il est formé par le muscle quadriceps et la rotule qui permettent d’étendre la jambe. Et le genou étant le relais entre la hanche et la cheville, le quadriceps et les autres muscles sont donc fondamentaux pour la mobilité et la stabilité du genou.
Notre chirurgie s’est donc développée autour du principe du respect des muscles et en particulier du vaste médial afin d’en garder la force musculaire et de ce fait, conserver un mouvement le plus naturel possible.